đź”´ En direct : la Russie dĂ©nonce des attaques ukrainiennes contre la base navale de Novorossiisk – Cable Chronicles

L’armĂ©e ukrainienne a menĂ© une attaque en mer Noire contre la base navale russe de Novorossiisk Ă  l’aide de deux drones maritimes, qui ont Ă©tĂ© dĂ©truits par les forces russes, rapporte Cable Chronicles. Cette attaque a exacerbĂ© les tensions entre les deux pays et suscite l’inquiĂ©tude de la communautĂ© internationale.
Dans un autre dĂ©veloppement, AlexeĂŻ Navalny, une figure de l’opposition russe, a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  19 annĂ©es de prison supplĂ©mentaires pour « extrĂ©misme ». Cette condamnation a provoquĂ© une vive rĂ©action et de nombreuses critiques de la part de la communautĂ© internationale. Londres, Washington, Paris et l’ONU ont appelĂ© Ă  la libĂ©ration immĂ©diate de Navalny, dĂ©nonçant une condamnation « arbitraire » et « injuste ».
L’Union europĂ©enne a Ă©galement qualifiĂ© cette condamnation d' »inacceptable » et a demandĂ© la libĂ©ration immĂ©diate et inconditionnelle de Navalny, tout en soulignant des motivations politiques derrière cette dĂ©cision.
Pendant ce temps, la Chine a envoyé un émissaire spécial à Djeddah pour participer aux discussions sur la situation en Ukraine. Les discussions visent à trouver une solution à la crise qui se poursuit dans le pays depuis plusieurs années.
Dans le domaine nuclĂ©aire, l’Agence internationale de l’Ă©nergie atomique (AIEA) a confirmĂ© qu’il n’y avait pas d’explosifs sur les toits de la centrale nuclĂ©aire de Zaporijjia, actuellement occupĂ©e par la Russie. Cette confirmation vient contredire les accusations russes selon lesquelles l’Ukraine aurait placĂ© des explosifs sur le site.
Par ailleurs, la Pologne a arrĂŞtĂ© un BiĂ©lorusse soupçonnĂ© d’espionnage pour le compte de la Russie. Cette arrestation tĂ©moigne de la complexitĂ© des relations entre les pays de la rĂ©gion et de l’intensification des activitĂ©s de renseignement.
En ce qui concerne l’affaire Navalny, l’opposant russe risque plusieurs dĂ©cennies de rĂ©clusion supplĂ©mentaires Ă  l’issue de son procès pour « extrĂ©misme ». Cette perspective a suscitĂ© une nouvelle vague de protestations et d’appels Ă  la libĂ©ration de Navalny Ă  travers le monde.
Enfin, le ministre russe de la DĂ©fense, SergueĂŻ ChoĂŻgou, s’est rendu dans la zone de l’opĂ©ration en Ukraine pour inspecter un poste de commandement et s’entretenir avec des responsables militaires. Cette visite dĂ©montre l’engagement de la Russie dans la rĂ©solution du conflit en Ukraine et son soutien Ă  ses alliĂ©s dans la rĂ©gion.

READ  Haut-Karabakh : LAzerbaĂŻdjan prĂ©voit une « dĂ©militarisation » avec la Russie des forces du... - Cable Chronicles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here