Câble Chroniques : les séparatistes du Karabakh ont commencé à rendre les armes, selon le président azerbaïdjanais

Séparatistes arméniens du Haut-Karabakh s’engagent à déposer les armes dans un cessez-le-feu

Le conflit entre les séparatistes arméniens du Haut-Karabakh et l’Azerbaïdjan semble enfin prendre fin. Les séparatistes ont annoncé qu’ils déposeraient les armes dans le cadre d’un cessez-le-feu, mettant ainsi fin à plusieurs semaines de combats intenses.

Le président azerbaïdjanais, quant à lui, a confirmé que les séparatistes avaient commencé à rendre les armes. Cela marque un tournant important dans le conflit qui a causé la mort d’au moins 32 personnes et a blessé plus de 200 personnes.

Des négociations sur la réintégration du territoire disputé auront lieu à Yevlakh. Les dirigeants des deux parties espèrent trouver une solution pacifique et durable pour mettre fin à ce conflit qui dure depuis des décennies.

L’appel à l’arrêt des combats et à des solutions pacifiques a été lancé par le pape François et le secrétaire général de l’ONU. Ils ont souligné l’importance de la diplomatie et du dialogue pour résoudre les conflits internationaux.

Cependant, le président azerbaïdjanais a posé des conditions pour l’arrêt des mesures anti-terroristes. Il a exigé que les séparatistes arméniens cessent toute activité considérée comme étant liée au terrorisme.

Du côté de l’Arménie, l’offensive azerbaïdjanaise est dénoncée comme une « agression de grande ampleur ». Le pays accuse également l’Azerbaïdjan de « nettoyage ethnique » dans le Haut-Karabakh.

Face à cette situation, l’Arménie a demandé à la Russie d’agir pour stopper cette soi-disant agression azerbaïdjanaise. La Russie, en tant que puissance régionale, joue un rôle important dans cette région et est vivement sollicitée pour intervenir.

Les développements récents dans le conflit du Haut-Karabakh sont encourageants, mais il reste encore beaucoup à faire pour parvenir à une paix durable. Les dirigeants internationaux continueront de suivre de près l’évolution de la situation et espèrent que les négociations aboutiront à une résolution pacifique de ce conflit qui a trop longtemps divisé la région.

READ  À Saint-Pétersbourg, Poutine et Prigogine mettent en scène l’impasse africaine de la Russie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here