champion en titre Primoz Roglic remporte le contre-la-montre d’ouverture de la Vuelta a España | Retour en Espagne

Primoz Roglic a pris un excellent départ pour tenter de conquérir la Vuelta a España pour la troisième année consécutive en remportant le contre-la-montre individuel lors de la première manche de samedi à Burgos.

Roglic (Team Jumbo-Visma) est arrivé en Espagne en excellente forme après avoir remporté la médaille d’or au contre-la-montre olympique de Tokyo et a commencé dernier, visant à renverser la première place Alex Aranburu (Astana – PremierTech).

Le champion en titre de la Vuelta a terminé le parcours de 7,1 km en 8h32, battant Aranburu de six secondes et prenant le maillot rouge et une bonne première avance au classement général.

La star de Jumbo-Visma avait encore deux secondes d’avance sur Jan Tratnik (Bahreïn-Victorious), qui a terminé troisième, avec Tom Scully (EF Education-Nippo) et Josef Cerny (Deceuninck-QuickStep) respectivement quatrième et cinquième.

Le Slovène a 27 secondes d’avance sur Egan Bernal (Ineos Grenadiers), vainqueur du Tour de France 2019, qui est considéré comme le principal rival de Roglic pour le titre de la Vuelta cette année et a terminé 46e ce jour-là. Le coéquipier de Bernal, Adam Yates, s’en sort mieux, terminant 20 secondes sur Roglic et prenant la 16e place. Richard Carapaz, champion du Giro d’Italia 2019 et vainqueur de la course olympique sur route masculine, suit Roglic de 25 secondes après avoir terminé 35e.

Le Français Romain Bardet (Team DSM) a terminé 14e, 17 secondes de moins, après une performance étonnamment bonne dans le contre-la-montre. Jack Haig, de Bahrain-Victorious, qui est tombé du Tour de France après avoir visé le classement général, a terminé 20e de l’étape, 21 secondes derrière Roglic.

« Je suis très heureux d’y être parvenu aujourd’hui », a déclaré Roglic. Site de l’équipe Jumbo-Visma. « Même si le contre-la-montre n’était que de sept kilomètres, c’était quand même très difficile. J’ai roulé à toute allure du début à la fin. Heureusement, c’était suffisant. Je ne sais pas exactement où j’ai fait la différence. Nous devions monter tout droit puis bien traverser les courbes.

« On verra si je peux garder le maillot rouge pendant trois semaines. » Roglic ajouté. « C’est un bon début pour cette course. On espère pouvoir en profiter avec l’équipe dans les prochains jours ».

La deuxième étape de dimanche est un parcours plat de 166,7 km de Caleruega à Burgos et devrait se terminer par un sprint. Fabio Jakobsen, de Deceuninck-QuickStep, lors de son premier grand tour après s’être remis de sa chute à grande vitesse lors du Tour de Pologne de l’an dernier, Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Michael Matthews (Team BikeExchange) et Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix ) devraient tous être protagonistes d’un sprint de groupe.

READ  Foot PSG - PSG: Lionel Messi fait un vrai premier pas vers Paris!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here