Covid-19 : Les jambes bleues, un nouveau symptôme mis en avant par des scientifiques

Des chercheurs ont récemment fait une découverte alarmante concernant le Covid long, un terme utilisé pour décrire les symptômes persistants du Covid-19 après la guérison initiale. Ils ont identifié un nouveau symptôme, la décoloration bleue des jambes, chez les patients atteints de cette affection.

Un patient souffrant de Covid long a présenté une acrocyanose, qui est une accumulation de sang dans les veines des jambes. Les jambes du patient sont devenues bleues et il a ressenti une sensation de lourdeur, de picotement et des démangeaisons dès qu’il se tenait debout.

Ce symptôme est causé par une mauvaise oxygénation des tissus et un dysfonctionnement du système nerveux autonome. Il est important de noter que cette décoloration bleue peut être un signe d’autres problèmes de santé graves et nécessite une attention médicale immédiate.

En France, plus de deux millions de personnes souffrent de Covid long, également connu sous le nom d’affection post-Covid-19. Cette prévalence est plus élevée chez les femmes, les jeunes actifs et les personnes qui ont été hospitalisées pour Covid-19.

En plus de cette nouvelle découverte, un nouveau sous-variant du variant Omicron a récemment été identifié et se répand dans plusieurs pays d’Europe, dont la France. Ce nouveau sous-variant, appelé EG.5 ou Eris, suscite de nouvelles inquiétudes quant à la propagation continue de la maladie.

Face à cette situation, l’OMS recommande vivement d’accentuer les efforts de vaccination pour protéger toutes les personnes vulnérables. Une campagne de vaccination, associée à la vaccination contre la grippe, sera lancée en France à partir du 17 octobre 2023 afin de répondre à cette nécessité urgente.

READ  Une omelette après une soirée bien arrosée, le remède ultime contre la gueule de bois ?

Il est important de rester vigilant et de respecter les mesures de prévention, telles que le port du masque, le lavage régulier des mains et la distanciation sociale, pour limiter la propagation du virus et protéger notre santé collective.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here