La victoire! La Belgique annonce l’interdiction des importations de trophées de chasse pour protéger et sauver les espèces menacées

il y a 5 heures

vendredi le Conseil des ministres du gouvernement fédéral belge, a approuvé une proposition législative visant à interdire l’importation de trophées de chasse d’espèces menacées présentée par Zakia Khattabi, ministre du Climat, de l’Environnement, du Développement durable et du Green Deal.

Le projet de loi du ministre suit celui du Parlement fédéral du Royaume de Belgique vote unanime Dans Mars 2022 à l’appui d’une résolution demandant au gouvernement de freiner la délivrance de permis d’importation de trophées pour un large éventail d’espèces menacées et en voie de disparition.

La résolution protège des espèces telles que hippopotame, blanc du sud rénoos, Éléphants de la savane africaine, lions, ours polaires ET mouton argali, que je suis malheureusement tué pour le soi-disant sport. Le champ d’application de la résolution s’étend également à toutes les espèces inscrites à l’annexe A, ainsi qu’à certaines espèces de l’annexe B, de la Règlement européen 338/97 sur la protection des espèces de faune et de flore sauvages.

« Je suis heureux que ce travail acharné porte ses fruits. Le ministre Khattabi traduit maintenant entièrement ma proposition en un projet de loi et l’ensemble du Cabinet des ministres l’a approuvée », a déclaré le député Kris Verduyckt, initiateur de la proposition législative visant à interdire les importations de trophées de chasse en 2020 et promoteur de la résolution susmentionnée.

« Il est temps que nous commencions vraiment à protéger les espèces menacées, les chasseurs de trophées préfèrent tuer les animaux les plus gros et les plus forts, dont la perte contribue à la destruction et au déclin des populations animales », a poursuivi Verduyckt.

L’association caritative de l’Office européen du bien-être animal Human Society International (HSI), un défenseur de longue date contre l’importation de trophées d’espèces menacées, a salué la décision du gouvernement.

« Nous saluons le fait que la résolution unanime du Parlement ait été traduite en législation et attendons avec impatience d’étudier les détails de la législation une fois qu’elle sera publiée », a déclaré Ruud Tombrock, directeur exécutif de HSI/Europe.

« La Belgique ouvre la voie à d’autres pays d’Europe qui tiennent déjà compte des demandes de leurs citoyens de faire de l’importation de trophées de chasse une chose du passé », a poursuivi Tombrock. « La prochaine étape devrait être une interdiction à l’échelle européenne de l’importation de trophées de chasse provenant d’espèces menacées et protégées, reflétant à nouveau les opinions des citoyens de tous les États membres de l’UE. »

Au cours des 16 derniers mois, HSI/Europe a travaillé avec les députés pour s’assurer que la résolution unanime du Parlement soit traduite en législation et l’adoption de la semaine dernière est le point culminant de cette campagne.

Des députés de divers partis politiques ont continué de faire pression sur le ministre de l’Environnement Khattabi. Une réponse récente à une question parlementaire du député Jan Briers (CD&V, démocrates-chrétiens flamands) a révélé que le ministère n’avait cessé de délivrer des permis d’importation de trophées que depuis la mi-2017.mars 2023, un retard qui indigné de nombreux députés.

Cette décision historique du gouvernement belge fait écho aux opinions fortement défendues par son peuple. UN 2020 Enquête Ipsos commandé par HSI/Europe l’a prouvé 91% des Belges s’opposent à la chasse aux trophées e 88% maintenir l’interdiction absolue d’importer tout type de trophées de chasse.

Ce sentiment ne se limite pas à la Belgique, mais résonne sur tout le continent européen. Une enquête paneuropéenne de 2023 menée par Savanta dans les 27 États membres de l’UE pour le compte de HSI / Europe a révélé un rejet public généralisé de la chasse au trophée. Une surprenante 83% des répondants se sont fortement opposés à cette pratique, avec seulement 6% en faveur.

La grande majorité s’attend à ce que des mesures fortes soient prises contre la chasse aux trophées, avec un impératif 74% se rallier à une interdiction nationale des importations et à un soutien similaire en faveur d’une interdiction à l’échelle de l’UE avec 73 %. Les résultats de cette enquête soulignent une préoccupation publique profonde et croissante dans toute l’Europe, soulignant l’urgence et l’importance de la conservation de la faune et de la protection des espèces menacées.

Les vendredis, Belgique fait écho à l’appel européen urgent à l’action contre la chasse aux trophées. Ils rejoignent les rangs de pays tels que LE Hollande, France, ET Finlande, chacun d’entre eux a mis en place des degrés divers d’interdictions et de restrictions sur l’importation de trophées de chasse.

L’élan contre la chasse aux trophées s’accélère à travers le continent, avec des nations comme le Royaume-Uni, Allemagne, Italie, ET Pologne maintenant également impliqué dans des discussions actives pour imposer des interdictions de chasse au trophée à divers stades de progression.

READ  Le patron belge Roberto Martinez lance un avis de transfert au milieu des rumeurs de Romelu Lukaku sur Chelsea

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here