Le CoRWM visite le laboratoire de recherche souterrain de Bure, France

Le 20 juin 2023, 6 membres de CorRWM visité le laboratoire de recherche souterrain (URL) à Bure en France, géré par l’Agence Nationale des Déchets Radioactifs (IRA). Le matin la visite a porté sur :

1. Présentations de IRA, Extension NWS (Services de gestion des déchets nucléaires du Royaume-Uni) e CorRWM.

2. IRA – La politique française en matière de déchets radioactifs en général et ses relations avec Bure.

3. Le rôle des autorités françaises de réglementation et d’aménagement dans la garantie de la sécurité publique et environnementale.

4. Les enjeux spécifiques du futur stockage des déchets radioactifs dans la propositionCIGEO‘ installation de stockage géologique (extension gf).

5. L’utilité d’un laboratoire de roches souterraines.

6. IRAl’approche de l’engagement communautaire et de la consultation.

Remerciements particuliers à nos invités français et à leurs collègues Paola Vilarino, Dominique Mer ; Olivier Lareynie (sur MS Teams) ; Corinne Bauer (sur MS Teams) ; Sarah Dewonck, Gilles Armand et Dominique Mer.

Dans l’après-midi, CorRWM les membres ont été escortés à 490 mètres sous terre pour voir de visu la construction, la gestion et les diverses activités de recherche impliquées dans le Bure URL.

Les principaux problèmes sur lesquels les membres se sont concentrés pendant et après la visite comprenaient :

1. Les avantages ou les restrictions sur la valeur d’un URL structure distincte de celle éventuellement proposée extension gf. L’apport des études de recherche à la fois sur les performances de la roche hôte dans le cadre d’une approche de confinement multi-récif, et en réponse à différentes techniques de construction d’ingénierie.

READ  Le chef Charles Phan, basé à San Francisco, ouvre un autre restaurant à porte oblique en France

2. Le Extension NWS place devant URL y compris la pertinence de transférer les connaissances applicables des autres URL (comme dans Bure) un Extension NWSl’approche proposée pour le Royaume-Uni.

3. L’approche française de la « réversibilité » (autrement appelée valorisabilité des déchets) et son rapport avec CorRWMposition actuelle sur le sujet. Tant l’exposé politique français sur la recouvrabilité, qu’il s’agisse IRAdes recherches sur les solutions proposées pour gérer l’effet de la corrosion des conteneurs devraient être nécessaires.

4. L’approche française de la construction de CIGEO structure – y compris les techniques de construction ; accès par funiculaire, et une période de pilotage sans gare.

5. L’approche française de l’octroi de licences CIGEO installation – relation avec le régulateur et nature itérative des demandes de licence.

6. Les relations avec les communautés locales, en particulier la distribution des avantages aux communautés locales et la manière dont les décisions d’investissements étrangers impliquent un soutien intersectoriel, et pas simplement le rôle des IRA.

7. L’importance de pouvoir démontrer aux autres les aspects pratiques, les défis et la sécurité du stockage géologique par le biais de telles visites de site.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here