Rennie s’attend à ce que les Wallabies soient plus rapides et plus tranchants contre la France

Publié le: Modifié:

Melbourne (AFP)

Le manager des Wallabies, Dave Rennie, a mis en garde une France au nouveau look qui rencontrera une Australie plus nette et plus rapide lors du deuxième test de mardi après avoir admis que leur victoire serrée dans le match d’ouverture de la série était « en dessous de la norme ».

Les Bleus faibles auraient dû remporter le premier test à Brisbane si seulement ils avaient botté le ballon en touche après la sirène finale, mais ils ont plutôt donné à l’Australie un revirement et enfin un penalty sous le but pour arracher le match 23-21.

« Il faut le prendre au menton. C’était une mauvaise performance (la semaine dernière), mais je suis content du caractère que nous avons montré pour lutter contre notre retour de 15-0 et obtenir un résultat à la fin », a déclaré Ren .

Malgré leurs efforts médiocres, un seul changement a été apporté à la formation de départ pour Melbourne, la grande pilier Taniela Tupou ayant un impact sur le banc à Brisbane étant promue pour remplacer Allan Alaalatoa.

Avec le meneur de jeu vétéran James O’Connor une fois de plus absent pour blessure, la 23e journée est la même pour la première fois lors de tests consécutifs depuis que Rennie a pris ses fonctions l’année dernière.

Le Néo-Zélandais, qui recherche l’équipe pour terminer la série avant un retour à Brisbane pour le test final samedi, a déclaré qu’il méritait une autre chance.

« Il y a sept jours, nous pensions avoir choisi la bonne équipe pour jouer. Nous manquions de précision. Nous avons abandonné quelques points faibles dès le début. Nous pensons simplement qu’il y a plus dans ce groupe et nous voulons leur donner une autre chance. »

READ  AB Zondagh nous invite à faire le point sur le choc de la France dans les Six Nations

Tout en gardant la foi, il est également catégorique sur le fait qu’ils doivent apprendre de leurs erreurs à Brisbane, où trop de tacles manqués et de ballons lâchés ont permis à la France de mener 15-0.

« Nous devons commencer rapidement, être plus cliniques et transformer la pression en points à AAMI Park mardi soir », a-t-il déclaré.

« Confiant que cette fois nous serons plus tranchants. Le manque de précision et le manque de continuité ont affecté notre capacité à mettre la pression sur les Français (la semaine dernière). »

– Processus d’apprentissage –

Malgré leur finition bâclée, l’entraîneur de la France Fabien Galthie a maintenu toute sa ligne défensive, y compris l’arrière latéral recrue Melvyn Jaminet, qui a commis l’erreur de mort critique qui a coûté la victoire à son équipe.

« Ces sept joueurs ont bien joué à des degrés divers. L’important est qu’ils se sentent en sécurité », a expliqué Galthie, dont l’équipe inexpérimentée en Australie manque de séquence de départ en raison d’engagements à domicile et de blessures.

« Nous avons décidé de ne pas changer les milieux de terrain. Cela fait partie du processus d’apprentissage. Pour de nombreux joueurs novices, c’est une période d’apprentissage accéléré. »

Mais il a réorganisé le groupe, effectuant cinq changements avec le soutien de Castres Wilfrid Hounkpatin et du bloc du Stade français Pierre-Henri Azagoh tous deux entrés pour remporter leurs premières apparitions.

Ils sont rejoints par Cameron Woki et Ibrahim Diallo en dernière ligne avec le bloc Bordeaux-Bègles Cyril Cazeaux également appelé à former une nouvelle combinaison de deuxième ligne avec Azagoh.

READ  Nouvelles quotidiennes albanaises

« Nous voulons trouver le bon équilibre entre chiffre d’affaires et continuité », a ajouté Galthie, qui cherche à mener la France à sa première victoire australienne depuis 1990.

Australie (15-1)

Tom Banks ; Tom Wright, Hunter Paisami, Matt To’omua, Marika Koroibete ; Noah Lolesio, Jake Gordon ; Harry Wilson, Michael Hooper (cap.), Rob Valetini ; Lukhan Salakaia-Loto, Matt Philip; Taniela Tupou, Brandon Paenga-Amosa, James Slipper

Remplacements : Lachlan Lonergan, Angus Bell, Allan Alaalatoa, Darcy Swain, Isi Naisarani, Tate McDermott, Len Ikitau, Andrew Kellaway

France (15-1)

Melvyn Jaminet ; Damian Penaud, Arthur Vincent, Jonathan Danty, Gabin Villière ; Louis Carbonel, Baptiste Couilloud ; Anthony Jelonch (capitaine), Cameron Woki, Ibrahim Diallo, Cyril Cazeaux, Pierre-Henri Azagoh, Wilfrid Hounkpatin, Gaetan Barlot, Jean-Baptiste Gros

Remplacements : Anthony Etrillard, Enzo Forletta, Demba Bamba, Killian Geraci, Romain Taofifenua, Sekou Macalou, Teddy Iribaren, Anthony Bouthier

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here