Vente à perte de carburants : un dispositif sera présenté fin septembre – Le Monde

Le gouvernement français veut impliquer les distributeurs, en particulier les grandes surfaces, pour réduire les prix des carburants dans les stations-service. Une initiative vise à lever l’interdiction de vendre à perte pour les distributeurs de carburant, mais cela ne serait valable que pour quelques mois seulement. Le projet sera présenté en conseil des ministres le 27 septembre et devrait être appliqué dès le début du mois de décembre. Actuellement, le prix moyen d’un litre d’essence sans plomb 95 est de 1,96 euro et le prix du litre de diesel est de 1,88 euro. Grâce à cette opération commerciale, les consommateurs pourraient économiser jusqu’à 0,50 euro par litre de carburant. Cependant, certains distributeurs pourraient ne pas avoir les liquidités nécessaires pour vendre à perte, et le gouvernement envisage donc de les indemniser. En 2022, le gouvernement avait déjà accordé plusieurs réductions générales sur le prix du carburant, principalement en faveur des ménages les plus aisés. En 2023, une indemnité de 100 euros a été accordée aux travailleurs les moins aisés. Certaines grandes surfaces ont déjà proposé des opérations à prix coûtant dans leurs stations-service cet été afin d’attirer la clientèle.

READ  Le premier bateau de croisière chinois prend le large pour son voyage inaugural - RFI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here