WhatsApp réitère la panne mondiale – Les Chroniques du Câble

WhatsApp a connu une panne majeure à l’échelle mondiale le mercredi 19 juillet vers 22h45, affectant la réception et la livraison des messages des utilisateurs. La maison mère de WhatsApp, Meta, a confirmé ces perturbations via un message concis. Downdetector, une plateforme de suivi des pannes en ligne, a signalé plus de 26 000 incidents liés au service de messagerie aux États-Unis, plus de 177 000 au Royaume-Uni et près de 15 000 en Inde.

Cette panne a provoqué des frustrations parmi les utilisateurs du monde entier qui dépendent quotidiennement de WhatsApp pour communiquer avec leurs proches, leurs collègues et leurs amis. Certains utilisateurs ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux, se plaignant des désagréments causés par cette interruption soudaine du service.

Vers 23 heures, le problème a finalement été résolu, mais Meta n’a pas fourni d’indications sur la cause de cette panne. Cette panne n’est pas la première du genre pour WhatsApp et les autres services du groupe Meta. En octobre dernier, ces plateformes ont subi des déboires similaires, faisant craindre aux utilisateurs une dépendance excessive à ces services et leur fragilité.

WhatsApp reste l’une des applications de messagerie les plus utilisées dans le monde, avec plus de deux milliards d’utilisateurs actifs mensuels. Malgré cette panne, de nombreux utilisateurs continuent de faire confiance à l’application pour leurs besoins de communication quotidienne.

Les médias tels que Le Parisien et Le Figaro ont rapporté cette panne mondiale de WhatsApp, mettant en lumière les désagréments qu’elle a causés aux utilisateurs et le silence de Meta sur les raisons de ces perturbations majeures. Cela soulève également des questions sur la fiabilité des services de messagerie en ligne et l’impact de ces pannes sur la vie quotidienne des utilisateurs.

READ  Chroniques de câbles : Profitez de cette réduction exclusive sur le Samsung Galaxy S22 - Tech & Co

Bien que la panne ait été résolue rapidement, elle souligne la nécessité pour les utilisateurs de diversifier leurs moyens de communication et de ne pas dépendre uniquement d’une seule application. Espérons que WhatsApp et Meta tireront des leçons de cette situation afin de prévenir de futures pannes et d’améliorer la fiabilité de leurs services.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here